Elevage des criquets



A. Généralités sur le criquet



Les criquets ou acridiens sont des insectes sauteurs de l'ordre des orthoptères qui comporte de nombreuses espèces.
Deux d'entre elles sont tristement connues pour les dégâts qu'elles occasionnent sur les agricultures, il s'agit du criquet pèlerin (Schistocerca gregaria) et le criquet migrateur (Locusta migratoria) que nous utilisons le plus souvent en terrariophilie.

*Schistocerca gregaria est jaune citron à taches noires aux stades juvéniles à sub-adultes, puis devient rose en jeune adulte immature, avant d'être beige au stade adulte.

*Locusta Migratoria, en revanche, est marron beige, et son cycle est plus court que S.gregaria.

Les petits à la naissance font moins d'un centimètre et sont pratiquement translucide avant de commencer à arborer leurs couleurs environ une semaine après l'éclosion.

1. Cycle du criquet



Au cours de sa vie, le criquet passe par 7 différents stades, séparés par des mues, les premières étant espacées de quelques jours seulement.
Ces insectes sont dits homo métabole, c'est à dire que les petits ressemblent aux adultes. Toutefois, leur taille, et la présence d'ailes les en diffère : ces dernières n'apparaissent que sous forme d'ébauches alaires au stade sub-adultes, avant d'apparaître réellement à la dernière mue, particulièrement spectaculaire.

Lors de la mue, le criquet se suspend tête en bas ce qui lui facilite son extraction tête la première pour finir par le bout des pâtes. Il dévore ensuite sa mue restée accrochée ce qui est pour lui une source nutritive non négligeable.

B. Elevage de criquet : Habitat



1. Séparation des stades



Les criquets, tout comme les grillons, nécessiteront d'être séparés selon leur stade pour éviter tout risque de cannibalisme. En effet, même si le cannibalisme est moins répandu que chez ces derniers, ils sont très vulnérables lors des mues et les pertes seront ainsi limitées en séparant les différents âges.
On logera donc les criquets dans des fauna box pour les plus jeunes, et des petite terra "exo terra" ou de grandes boites plastiques bien aérées pour les reproducteurs.

2. Organisation et paramètres



De nombreuses boites à oeufs seront laissés dans l'habitat afin de servir de cachettes aux criquets.
L'habitat devra être chauffé pour favoriser la reproduction et le développement des stades, l'idéal étant de 40°, mais le développement est juste "plus lent" vers 20-25°. On peut utiliser un câble chauffant, ou une simple ampoule 40W ou 60W, qui chauffe suffisamment et apporte de la lumière.
Les criquets étant diurnes, contrairement aux grillons, la lumière est en revanche indispensable à ces derniers.
il n'est pas nécessaire de laisser un substrat au sol, surtout si on veut contrôler les pontes.
Pour un souci d'entretient par contre on peut disposer au sol de la sciure à rongeur ou du sopalin, les deux marche très bien.

Il est préférable de disposer dans les installations des criquets de petites branches qui serviront de perchoirs et qui permettrons aux criquets de muer plus facilement en se suspendant la tête en bas.

C. La Nutrition



1. Quantité



Les criquets mangent énormément, puisqu'ils ingurgitent quotidiennement leur poids en végétaux (c'est comme si un homme mangeait 80Kg de salade par jour...).

2. Diversité


Les mets idéaux pour le criquet sont l'herbe coupée (issue d'une pelouse non traitée par des insecticides par exemple), le blé en pousse, facile à faire germer mais difficilement en grandes quantités.

Une solution plutôt sympa est de faire pousser dans des petits pots un mélange de graines type "blé, avoine et son" ainsi un roulement peut être envisager au sein de l'élevage et laisser toujours à disposition des pousses dont les criquets sont très friands !

Les jeunes poussent ont en général plus de succès dans les petits élevages car très riches et faciles à consommer.
Jeunes pousses de :
Roquette
Epinard
Mesclun
Mâche

On peut rajouter dans la nourriture des criquets du pollen en pelotes pour une alimentation plus riche et donc de meilleurs insectes à offrir aux caméléons.

3. Eau



Pour l'apport en eau, plusieurs techniques sont possibles :
- L'apport par des fruits comme des bananes, clémentines, oranges : il y a la un apport nutritif en plus, mais il faut faire attention à changer quotidiennement les fruits sinon ils pourrissent
- Une bouteille d'eau ou abreuvoir pour oiseau rongeurs, bouchée par du sopalin ou du coton.

La meilleure solution semble être l'éponge à humidifier tous les jours

D. La reproduction



1. maturité et accouplement



Une quinzaine de jours à un mois après la dernière mue, selon l'espèce (schistocerca se développant plus lentement) et la température, l'adulte ou imago devient mature. Il commence à s'accoupler très rapidement, et la ponte intervient quelques minutes à quelques heures après l'accouplement.

2. Bac de ponte: sélection et emplacement



Un bac de ponte aura alors été préalablement placé dans l'habitat, au point chaud lorsque cela est possible. Une boîte à grillon ou une bouteille d'eau coupée à moitié sera suffisant, pour que 2 à 3 femelles puissent tenir dessus, et avoir 10-15cm de haut, puisque l'abdomen double de taille pendant la ponte. Les bacs d'1L de glace, pratiques pour les grillons car ayant un grand espace, sont déconseillés pour les criquets car souvent ils sont trop petits en hauteur.

3. Bac de ponte: caractéristiques et ponte



Le pondoir sera composé de tourbe blonde, et devra rester toujours humide sans être détrempé.
la ponte en elle même dure 3H: une heure et demi pour creuser le sol, une demi-heure pour pondre, une heure pour se retirer. Chaque femelle libère alors une oosphère, contenant de 60 à 120 oeufs, qui mettra trois semaines à se développer.
Pour cette raison, on changera souvent le bac de ponte, en jouant avec plusieurs bacs pour avoir des éclosions qui se suivent : le premier dans le bac des reproducteurs, les autres "à l'incubation" dans une fauna chauffée par ampoule ou tapis à 30° au moins (en dessous il semblerait que les oeufs ne se développent pas), et un troisième duquel sortent quotidiennement de petits criquets.

E. Conseils divers



Commencer un élevage

Il est conseillé de commencer son élevage avec des sub-adultes et des adultes, afin d'éviter d'avoir trop rapidement des morts chez les reproducteurs.
Ainsi une fois les sub-adultes arrivés à maturité ils reprendront le cycle des adultes en fin de vie.

Entretien des bacs

Il faut vérifier quotidiennement les bacs (changer la nourriture, enlever les mues, les cadavres, humidifier l'éponge et le bac de ponte), ce qui demande un peu de temps sans que cela soit excessif.
Il n'est pas nécessaire de retirer les déjections, qui sèchent rapidement, donc ne fournissent pas d'emplacement de développement pour lesbactéries sauf si celles-ci tombe directement sur la nourriture.

Cet article a été rédigé par Sogood le 01/05/2007.